19 Juin 2014

Campagne d'essais thermiques au CSL/Liege

La campagne d'essais de balance thermique et de vide thermique (TBTV) se déroule au Centre Spatial de Liège.

Durant ces essais les conditions de vide thermique froid de l'espace sont simulées.

Les objectifs des essais de balance thermique sont de démontrer les bonnes performances du satellite en conditions de vol et de vérifier le bon fonctionnement de la chaîne cryogénique Planck/HFI (température finale des détecteurs inférieure au dixième de degré du zero absolu) ainsi que les performances des détecteurs.

L'objectif des tests de vide thermique est de démontrer que le satellite fonctionne correctement aux limites inférieure et supérieure de la gamme de température opérationnelle.

Le satellite a été placé dans la chambre à vide le 12 juin 2008, puis entouré par la "tente" thermique. La fermeture des portes de la chambre à vide s'est déroulée le 16 juin 2008, donnant le feu vert au début de la campagne de TBTV tests.

Planck fit check CSL
Préparation de Planck pour les essais TBTV au CSL Liège (crédits ESA/TAS).
A gauche, la "tente" thermique enveloppant le satellite, au milieu le satellite Planck,
à droite la porte ouverte de la chambre à vide (crédit ESA/TAS)

Thermal Tent Installation
Fin d'installation de la tente thermique avant fermeture de la chambre (crédit ESA/TAS)

Chamber door closure
Fermeture de la chambre à vide (crédit ESA/TAS)

La campagne dure plusieurs semaines et comprend 13 phases. La 5ème phase correspond à la mise en route des réfrigérateurs actifs de la chaîne cryogénique (18K et 4,5K), puis le réfrigérateur à dilution d'hélium pour une température finale de 0,1K.

Le plan focal de l'instrument HFI a atteint cette température absolue recherchée de 100mK, à partir de laquelle la phase de mesures de performances et d'étalonnage scientifique peut commencer. La marge sur le bilan de puissance (qui se compte en nano Watt) est bonne. La stabilité de température est conforme à la spécification (20nK/sqr(Hz) entre 1mHz et 100Hz). Le bruit mesuré sur l'ensemble des détecteurs/bolomètres est conforme à l'attendu (hors quelques raies parasites provenant du cooler 4K, raies qui peuvent être retirées lors du traitement en temps différé des données).